« C’est magique de prendre l’ascenseur sans avoir peur »

 

Valérie, 43 ans

 

Même s’il m’arrivait d’être mal à l’aise dans les endroits étroits, je ne me considérais pas comme claustrophobe jusqu’à ce que je perde mon emploi, en janvier 2006.

 

A partir de ce moment là, progressivement, je n’ai plus supporté l’ascenseur et j’angoissais dans les espaces clos.

 

En juillet 2006, coincée en voiture dans un tunnel, j’ai cru m’évanouir. Ça a été le déclic. Il fallait que je me soigne. Surtout que je devais me rendre à Hong Kong : je me voyais mal monter à pied les étages des buildings. Je voulais une solution rapide.

 

Une connaissance m’a conseillé un spécialiste de l’hypnose. Il m’a expliqué qu’on ne cherchait pas les causes, mais les moyens de détourner cette phobie. On a discuté et j’ai fini par lui parler d’un cauchemar d’enfance dans lequel j’étais enfermée dans un boyau souterrain. Il m’a demandé de fermer les yeux et de me projeter dans ce rêve pour trouver une échappatoire. Je me suis imaginée en train de creuser, jusqu’à apercevoir la lumière du jour.

 

Cette première séance a suffit à régler mon problème. Arrivée à Hong Kong, je me suis vu attribuer une chambre au 22ème étage de l’hôtel. Je suis montée par l’ascenseur et là, plus aucun symptôme. Pour moi, ça a été magique. »

 

 

Patrick Aich : 06 64 75 44 10  

Renseignements : www.centreconseil.com